Scream, les films qui ont eu du succès

Si tu es de ma génération, tu connais bien les films d’horreur « Scream ». Tu sais donc qu’ils ont été très bien accueillis par le public français même s’il y a eu, par moment, des faits divers pas convenables. Dans cet article, je vais te donner mon avis sur les 4 volets de cette série de films. 

Scream 1 : le commencement

« Sidney, tu aimes les films d’horreurs ? Non, non tu sais bien que ça m’énerve. Toujours le même scénario, toujours le même débile mental qui poursuit une petite minette aux gros seins qui se planque dans sa chambre au lieu de s’enfuir. C’est consternant ! », dit Sidney au téléphone avant d’être poursuivie dans sa propre baraque. Sidney est le personnage principal de cette série car c’est elle qui est le centre de l’énigme. Pourquoi s’en prend on à elle alors qu’elle n’a rien fait ?

La scène d’ouverture : une jeune fille blonde se trouvant seule dans sa maison. Elle se fait du popcorn et le téléphone sonne à cet instant. Elle raccroche car elle se dit que c’est un débile donc elle raccroche. Puis le téléphone sonne à nouveau avec une voix intrigante. Il lui demande quel est son film d’horreur préféré, puis si elle a un petit ami, puis son nom… »j’aimerais savoir qui je regarde ». La phrase de trop qui lui fait peur ! Et elle raccroche. Elle est pétrifiée et le téléphone sonne encore et elle raccroche encore…dernier coup de téléphone qui fait peur « si tu raccroches, je te tue et t’arrache les tripes comme une truie ». Elle a peur et moi aussi car quand je regarde, je le vis avec elle. Comme si cela ne suffisait pas, le tueur met en scène son petit ami. Attaché sévèrement sur une chaise, il se trouve sur le parvis de la maison sans pouvoir rien faire.Pour avoir la vie sauve, le tueur va jouer avec la « blondinette ». Elle doit dire le nom du tueur de chaque films d’horreur donnés par le tueur au téléphone. Si elle gagne, il aura la vie sauve; si elle perd, il mourra. Sa mort à elle est flippante. Elle tombe à terre en ayant reçu un coup de poignard dans la poitrine. Elle se retourne avec effroi et souffrance. Elle se retrouve face à lui, lui enlève le masque (non tu ne vois pas qui c’est) et un dernier coup. Quand ses parents arrivent, ils s’aperçoivent de la monstruosité de ce qu’il a fait de leur fille chérie : celle-ci est accrochée à l’arbre en face de la porte d’entrée de la maison, les tripes à l’air ! Dégueulasse !

La scène la plus marquante pour moi est celle de Tatoum dans le garage. Celle-ci organise une fête chez elle -si je me rappelle bien, elle se retrouve à chercher des bières au garage. Quand elle veut remonter, la porte est fermée à clés donc elle décide de passer par la porte du garage (qui est électrique). Elle la relève électriquement puis se dirige vers celle-ci pour sortir. Cependant, la porte redescend. Tatoum aperçoit un homme ou une femme déguisé-e avec le costume de « Scream ». Elle va vers lui pour lui dire en rigolant « tu vas me tuer, tu veux que je cris comme toutes les autres… » et là il sort un poignard, lui fait une entaille au bras. Elle court vers le frigo, l’assomme avec la porte du frigo. Elle se précipite vers la porte du garage, elle est fermée. Et là c’est le drame…il n’y a qu’une petite sortie où elle ne pourra pas passer. Elle se met dedans et malheureusement, le tueur remonte la porte électrique, elle est coincée dedans et se fait écraser la tête contre le mur ! C’est d’une telle violence cette scène que j’en ai fait des cauchemars (j’avais 13 ans). 

Scream 2 : encore plus de victimes

Scène d’ouverture se passe au cinéma – je n’y suis pas allée car trop peur ;D Un couple va voir le film « Stab 1 » relatant le fait divers que tu as vu dans Scream 1 : les meurtres atroces avec Sidney. Les meurtriers étaient le demi-frère et un ami à Sidney ayant cru qu’ils jouaient à un jeu. Ce couple là s’installe dans une salle où se trouve énormément de personnes déguisées avec ce fameux masque au sourire tombant vers le bas. L’homme part aux toilettes avant que le film commence. Il se fait charcuter à travers un trou d’une des cloisons des wc. Puis le tueur enfile la veste du gars mort ainsi que le masque « Scream » et rejoins la salle auprès de la demoiselle en question (tu penses bien qu’il avait préparé son coup un peu avant). Le film commence avec la même scène d’ouverture du premier de la série avec la blondinette blonde. La femme du couple s’aperçoit qu’elle a du sang sur ses mains et là, le premier coup de poignard retentit. Elle se lève avec stupeur, effroi et inquiétude. Comment va-t-elle s’en sortir alors que toute la salle est en extase devant un film d’horreur où tripes et sang chaud se mélangent. Le tueur l’a suit en lui donnant un coup de poignard à chaque fois qu’elle essaye de s’échapper. Elle en recevra 4 autres avant de hurler (devant toutes les personnes du cinéma) et de mourir. Pesant ! Pour moi, c’est déjà une scène marquante, qui m’avait fait froid dans le dos et qui encore aujourd’hui, j’ai dû mal à visionner sur youtube.

L’actrice de Buffy contre les vampires joue un petit rôle dans cette deuxième partie. Elle meurt bien évidemment, assez sauvagement. Elle est défenestrée de sa maison et s’emplafonne contre le sol. Violente la scène. Veux-tu la voir ?

Mon avis : pour moi, il n’y a que la scène d’ouverture qui est flippante. Le reste, c’est assez basique même si oui par moment, j’avais envie de dégager de ma chambre ou de mon salon. Je m’attendais à mieux car le premier fut un grand succès. Souvent, les 2ème ne sont pas bon du tout. Comme pour le film « Souviens toi l’été dernier » ou le deuxième est assez pourri. Je pense que tu es assez d’accord avec moi. La fin et le pourquoi du comment par rapport à -toujours- Sidney, je l’ai moins compris que le premier volet. Donc bon, je me suis dit qu’il fallait que je le revois. Mais non, je n’ai toujours pas bien compris. Passons au troisième.

Scream 3 : connaissez-vous les règles pour un bon film d’horreur ?

Je vous laisse aller regarder la bande annonce en cliquant sur ce lien : Scream 3. « Le chapitre un fixe les règles, le chapitre 2 casse les règles mais au final oubliez les règles. » Pour ce troisième volet, Sidney se retrouve nez à nez avec l’actrice qui l’incarne au cinéma. Il tourne Stab 2 et le cauchemar recommence.

« Cotton Weary, l’un des survivants de la tuerie de la fac de Windsor, rentre tranquillement chez lui après avoir terminé le tournage de l’émission quotidienne qu’il anime. Le téléphone sonne. Au bout du fil, une fan qui s’avère être un dangereux tueur, prêt à tout pour retrouver la trace de Sydney Prescott. »

Cette ouverture de film est assez impressionnante. Il y a une véritable suite avec le volet 2 car nous avons un survivant (enfin plusieurs mais qui un rôle moins important) de l’effroyable massacre. Le tueur se fait passer pour une fan de Cotton Weavy, le célèbre écrivain. Cotton prend le chemin de la maison dans sa voiture. Son téléphone sonne. Au bout du fil une voix de femme se fait entendre. Puis la vitesse supérieure se fait rapidement (comme son nom l’indique), le tueur lui dit que sa femme va bientôt mourir (dans les grandes lignes) car il souhaite savoir où se trouve Sidney – oui encore elle. Pendant ce temps, sa femme sort de sa douche. Elle entend un bruit, puis la voix de son mari (qui est trafiquée) et là, le tueur sort son poignard. Un cri de terreur se fait entendre, il lui court après. Elle tombe par terre mais arrive à se défendre en lui donnant un coup de pied à la tête. Elle se précipite dans le bureau de son mari et s’enferme. Le tueur prend, à nouveau, la voix trafiquée de Cotton. Elle lui demande ce qu’il lui prend et lui répond qu’il a envie de jouer avec ses tripes. Puis, quelques minutes plus tard, le vrai Cotton arrive chez lui. Il voit les coups de couteau dans la porte de son bureau. Il ouvre la porte et se prend une raclée par sa femme apeurée. La pauvre, elle pense que c’est lui qui voulait la tuer…Trop tard, elle se fait poignarder dans le dos par le tueur et meurt sur le coup (au moins elle saura que ce n’était pas son mari). Le tueur, avant de tuer Cotton, lui demande où est Sidney et le coup fatal lui est porté dans le cœur. C’est la meilleure ouverture de scène de cette série de film. Elle est poussée dans l’extrême pour que le spectateur vive à fond celle-ci. Comment va s’en sortir le couple ? Va-t-il réussir à s’en sortir ? Je ne pensais pas que les deux allaient succomber à ses blessures. Le fait qu’il y ait un survivant dans le 2 aurait dû prévoir sa mort dans le début du 3ème. L’espoir fait vivre.

3 meurtres en 3:30 minutes, le troisième volet l’a fait. Tu n’auras pas le temps de dire ouf ni de reprendre ton souffle, le tueur est partout, au loin et tout près de toi – en même temps. J’aime beaucoup ce passage qui est mené en action, terrorisant la moitié de salle de cinéma. Tu regardes le film et tu demandes comment va se finir cette trilogie. Tu n’en peux plus et tu veux découvrir pourquoi « toujours Sidney »; plus précisément SA mère ! Je te mets le lien de la vidéo : les 3 meurtres.

Mon avis final : C’est tout de même une belle trilogie de film d’horreur pour débutant. Si tu n’en as pas l’habitude, je te conseillerai ce genre de films pour un premier. Ensuite, tu iras plus facilement sur les Çà, Martyrs ou encore Saw. Je te parlerai dans un prochain article de « Scream 4 ». Je le détache des trois car il n’a rien à voir avec ceux-là. Il est réalisé plus de dix ans après la trilogie et surtout, il est meilleur que les autres ! 

Je te propose de lire mon article sur « Antebellum« . Bisous

Author: Jason

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.