Joker, le film de l’année ?!

Hello, as-tu vu le film Joker au cinéma ? J’y suis allée une première fois le visionner en version originale et comment te dire que je l’ai adoré ?! Aujourd’hui, je t’en fais la critique : le rôle de l’acteur principal, le son, l’image et l’ambiance.

Attention, spoil !

JOKER JOUE PAR JOAQUIN PHOENIX

Comme l’indique le titre, Joaquin Phoenix est le Joker dans le film de cette année (2019). Cet acteur, je l’ai connu pour la première fois à travers le film de Gladiateur où il interprète Commode, le prince qui a tué son père. Un rôle déjà bien noir pour cet acteur.

Ensuite, il a joué dans un film m’ayant beaucoup marquée quand j’étais jeune : Signes. Oncle de deux enfants, il habite avec son frère sous le même toit dans une maison se trouvant autour des champs de blés. Des signes se dessinent au fur à mesure dans ces champs. Extraterrestres ou simple farce ?!

Puis plus rien, je ne le vois plus à l’affiche jusqu’à aujourd’hui. Faut dire que je ne l’ai même pas reconnu au tout début du film à cause de sa perte de poids pour jouer le rôle. Les cheveux longs et mal coiffés sont aussi la faute 😀

Mon avis : ce rôle lui va parfaitement bien. La performance est juste extraordinaire grâce au travail fourni par l’acteur : le jeu de danse du Joker, le rire qui n’est pas forcé du tout, les émotions qui ressortent. Je le trouve très poignant ce Joker. Je m’y suis, un peu, retrouvée dans ce rôle. L’homme inexistant, trahie, mal-aimé, seul, incompris par la société.. Je me suis sortie proche de lui par moment, j’ai eu de la peine pour lui… non pas de la pitié mais de la compréhension envers son malheur et sa souffrance.

LE SON ET L’IMAGE

Mon avis : l’image est d’une très bonne qualité mais c’est le son qui fait le tout. Même les yeux fermés, j’ai eu la chair de poule avec certaines scènes. L’écriture du scénario est majestueux dans un esprit machiavélique. Un son à la hauteur de mes espérances. Le son donne de la profondeur à l’image. Entre ombre et lumière, l’image m’a fait frémir de joie et à la fois de peur. Dommage que la musique principale ne soit pas une musique créée rien que pour le film. Je n’en tiendrai pas trop rigueur car je l’adore et le film m’a permise de la connaître et de pouvoir l’écouter plusieurs fois par jour.

La naissance de Joker

Ce film montre la naissance de Joker : comment est arrivé le personnage Joker dans Batman. Je comprends mieux cette version-là que les précédentes des années 90. J’ai l’impression de le connaître dans sa façon de chercher le bonheur, de chercher le pourquoi du comment « pourquoi suis-je né ? ». Dans une ville où le chaos est à la merci des plus pauvres, où l’argent trône sur le devant de la scène écrasant ceux n’ayant pas les moyens de vivre; l’enfer est tout près de nous. Il suffit juste un soir, juste une agression, juste un geste déplacé…et hop la vie ne tient qu’à un fil. C’est ce qu’il se passe : Arthur tue 3 jeunes hommes travaillant pour un grand PDG de Gotham City (New York dans la vie réelle). A ce moment-là, j’étais pour Arthur car ils avaient mérité leur mort. C’est sans doute cru mais c’étaient des bruts se croyant tout permis : viol, agression…mais non c’est seulement pour s’amuser, ben voyons !

Conclusion : C’est un film à voir à tout prix en 2019. Si tu ne l’as pas visionné, empresse toi vite au guichet le plus proche. Un conseil tout de même : il faut que tu le regardes en « version originale », meilleur pour tes oreilles et pour les sensations fortes et poignantes.

 

Author: Jason

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.