Conjuring 2, plus envie de prier après ce film

Bande annonce

Salut Lecteur/Lectrice, pour ce dernier article catégorie « film » je termine avec un film d’horreur que j’aime énormément « Conjuring, 2ème partie ». Un film qui m’a fait glacée le sang lorsque je l’ai visionné au cinéma le Grand Rex. Synopsis : « Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s’agira d’une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes… « 

La none de l’horreur

La bande-annonce ne m’avait rien fait. Cependant, le film en entier m’a toute retournée. J’ai évité les églises pendant quelques jours et pourtant, saches que j’adore les films d’horreur. Cependant, ce genre de film se rapproche énormément de certaines de mes croyances (je ne vais pas étaler ma vie ici). La none est très effrayante et certaines scènes sont restées ancrer dans ma mémoire pour toujours. Je n’aimerais pas être dans la même pièce qu’elle lorsque la lumière est éteinte. Rien que d’écrire cette phrase, mon cœur se glace et ma poitrine se soulève tout doucement par peur.

Lorsque Lorraine se rend seule dans le bureau de son mari Ed car elle entend la radio (je crois que c’est ça), mon sang ne fait qu’un seul tour dans mes veines. Un moment fatidique qui va nous dévoiler quelque chose que nous ne savons pas. Un moment de peur, de frayeur, de suspens. La musique joue bien son rôle mais ce sont surtout les images non coupées qui mettent l’ambiance dans cette pièce si grande et qui devient étroite en quelques secondes seulement. De plus, Lorraine ressent une présence, mauvaise certes mais ne sait pas encore l’ampleur de celle-ci. Pourquoi vient-elle vers elle ? Que va-t-elle lui annoncer ?

Le criquet ou la sauterelle diabolique

Je me rappelle de cette scène comme si c’était hier. Je me suis bouchée les oreilles tout en regardant celle-ci. Ce sont les filles dans la salle qui m’ont fait flipper plutôt que le film en lui-même. J’ai eu tout de même une de ces peurs ! Un truc de dingue. Les enfants sont couchés dans le salon de la voisine car dans leur maison ce n’est plus possible vu les derniers événements. Un petit garçon entend une clochette sonnée, il se lève pour voir ce que c’est ce bruit, en pensant que c’est le chien du voisin 😀 Il s’aperçoit que le chien est bien présent, devant la porte du perron : il n’a pas l’air bien – le chien. C’est normal car c’est le criquet diabolique et non le chien. Le petit garçon s’enfuit en appelant sa mère. Le « criquet man » possède l’une des jeunes filles (sœur). Les voisins assistent à cette scène, horrifiés.

Les croix à l’envers

Ce genre de scène dans tous les films d’horreur avec des nones ou qui font référence à la possession font office des croix retournées. Il en fallait une dans conjuring 2 et elle est la bienvenue. C’est à ce moment que la mère va croire sa fille car elle voit celui qui la possède droit dans les yeux. « J’ai eu peur pour la petite fille car je ne savais pas pourquoi il lui en voulait. Un vieux monsieur de 72 ans, mort dans sa baraque; pourquoi s’en prendrait-il à une jeune fille si fragile ? « . Je te laisse le lien par ici : l’apparition.

La contorsion dans le placard

Une scène assez extraordinaire à en croire les images qui vont arriver. La petite fille possédée va se contorsionner pour rentrer dans un placard rempli de tuyaux de gaz et de câbles électriques. WHAT THE FUCK ? Cette scène me glace le sang tellement j’ai mal pour elle; je sais que c’est faux. J’en ai eu la chair de poule. Voir une contorsionniste dans un cirque me fait déjà mal aux doigts alors dans ce film, c’est tout mon corps qui est endoloris. Tu te poses tout de même la question : comment fait-elle pour ne pas avoir de fractures ou de bras cassés ? Car en sortir idem, ça donne de la curiosité à la question.

Help me

C’est dans cette scène que tu apprendras la vérité sur le petit monsieur de 72 ans. Il ne veut pas faire de mal à la petite fille mais lui-même est possédé par la none voulant tuer quelqu’un de la famille des Warren. Je te laisse regarder la scène :

La fin trop facile et rapide

Arrive la fin du film. Je m’attends à une scène finale grandiose ayant du sens car tout le film me convient. Et ben là, quel gâchis. Plus assez de budget pour la créativité, monsieur le réalisateur ? Qu’est-ce-qui s’est passé dans votre vie pour nous pondre une fin de merde. Je dis bien de merde car je n’ai d’autre adjectif qualificatif pour définir cette fin de caca boudin.

Les mauvais esprits s’en prennent à Ed et Janet (la jeune fille). Effectivement, la none cherche à tuer Ed depuis le début. C’est un ancien démon de leur toute première enquête sur le paranormal. Lorraine arrive à l’étage où elle entrevoit la none, le démon. Celle-ci la balance contre le mur en la forçant à rester au mur. Et là, Lorraine dit le nom du démon pour le bannir. Celui-ci se désintègre en 10 secondes et tout est fini. Ed est sauf et Janet également, plus du tout sous l’emprise de n’importe quelle identité. La grosse blague ! Une belle plaisanterie ! C’est vraiment la fin ?!

Mon avis :

  • Le rôle des acteurs est très bien réalisé. Chacun a sa part de responsabilités, ils sont tous cohérents. Je n’ai rien à dire sur ce point. Même la none inspire bien le mal et nous fait peur.
  • L’histoire est bien écrite. Vu que c’est tiré d’une histoire vraie, elle donne tout son sens. Je n’arrive pas à croire qu’elle puisse exister. Quand tu t’aperçois que dans ta vie, c’est la merde; tu relativises vite car la leur est aussi complexe que la tienne.
  • Le final est une bouse de vache sans frontières. Dommage pour un film d’horreur qui aurait pu voir un 10/10 de ma part. Malheureusement à cause de celle-ci, le film perd 4 points.
  • Note finale : 6/10.

 

Author: Jason

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.