Disney : Coco, bienvenue chez les morts !

coco disney

Salut l’ami, c’est l’heure de parler du Disney Coco, sorti en 2017 dans les salles de cinéma français.

L’histoire : Depuis plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai déchirement pour le jeune garçon dont le rêve est de devenir un musicien aussi accompli que son idole, Ernesto de la Cruz. Bien décidé à prouver son talent, Miguel, par un étrange concours de circonstances, se retrouve propulsé dans un endroit aussi étonnant que coloré : le Pays des Morts. Là, il se lie d’amitié avec Hector, un gentil garçon mais un peu filou sur les bords.

De belles couleurs, une histoire attachante, des personnages un peu loufoques, de la musique, l’amitié, l’amour d’une famille…tous les ingrédients pour faire une bonne recette Disney.

Mon personnage

Beaucoup de personnages sont très touchants dans ce film. Que ce soit Mama Coco, l’arrière grand-mère de Miguel représentée dans un fauteuil roulant et très âgée répétant « papa » à tout bout de champs; Miguel, l’arrière petit fils qui espère de devenir le meilleur musicien du Mexique… Le mien reste et restera Hector, un petit voleur filou recherchant à passer de l’autre côté pour ne pas être oublié du monde des vivants. Je le trouve drôle, très bien dessiné dans ses expressions et captivant grâce à son histoire qui se dévoilera au fur et à mesure des minutes du film.

coco personnage hector

Ma scène

A chaque moment, à chaque scène j’ai été subjuguée par tant de couleurs, de magie et de découverte. Une de mes scènes préférées, fut celle où le film Coco met en scène la très célèbre artiste Frida Kahlo. Connais-tu celle-ci ? Si non, tu ferais mieux d’aller voir sur Google dans les 10 prochaines minutes pour un peu te cultiver. Là dans le film Disney, elle est devenue une grande chorégraphe et non une artiste en art plastique. Je trouve que ce métier lui va tout aussi bien.

coco personnage frida

Mon avis

Pixar, cette magie et cette habileté à mélanger les registres. Faut-il pleurer ou faut-il rire ? Je suis souvent passé des larmes à la joie en même pas deux minutes. Les réalisateurs Lee Unkrich et Adrian Molina ont su créer un univers vivant et coloré, où le royaume des morts est aussi chatoyant que celui des vivants. L’art de l’animation en images de synthèse atteint une nouvelle fois son apogée.

Prochain article avec le film « Rupture fatale » que tu peux retrouver sur Netflix !

Mon réseau social est par ici : Instagram.

 

Author: Jason

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.