Mars et avril : calendar girl continu !

Salut la souris, comment te sens-tu ? Je viens de me casser une petite dente, rendez-vous dans deux semaines chez le dentiste. Youpi ! J’ai peur du dentiste – un peu comme tout le monde j’ai envie de dire. Heureusement que la lecture me permet de m’évader. J’ai continu la saga « Calendar Girl » que je t’avais présentée, il y a déjà quelques années : Janvier

Mars : le restaurateur italien

 

C’est mon livre préféré de cette saga : Mia est cette tierce personne qui va aider ce « gars » à gagner en confiance, à faire son coming-out envers sa famille. Attention je spoile, ce restaurateur est gay ! Eh oui, il est tombé amoureux d’un autre gars et dans la famille italienne, la Mama met un peu la pression à son fils pour avoir des petits-enfants et qu’il se marie avec une très belle femme. C’est mal parti 😆​ et pourtant Mia, la sauveuse va peut-être réussir à réunir cette famille !

Mia est tombée amoureuse, elle aussi, de son premier client – le réalisateur de film. Non pas de porno, petit coquine/petite coquine 🙂​🙃​😉​ ! Dans ce chapitre, il va la rejoindre car Mia lui manque beaucoup. Un passage érotique m’a toute retournée et donnée envie de faire l’amour ! Oh il n’y a pas de honte à cela. Toi aussi, si tu en as l’âge tu voudras le faire !

Dans ce livre, je découvre une autre Mia. Cette belle personnalité me plaît beaucoup. Elle est un peu comme moi : toujours vouloir aider l’autre ! Chercher la solution pour résoudre le problème qui ne la regarde pas ! Empathique, douce et brute de coffrage, celle-ci sera proche de toi – cher lecteur. Mia peut être ta confidente, ta sœur lors de tes moments difficiles ou pour une sortie de shopping – même si elle n’aime pas trop ça, le shopping !

Oh oui, que je suis vilaine, je t’ai mis la scène sensuelle, érotique. Corps contre corps, Mia et Alec se donnent à cœur joie de mélanger leur salive et de jouir en toute splendeur. Certaines scènes peuvent être malaisantes. Cependant, elles sont gérables non pas comme celles se trouvant dans le livre 50 nuances de grey; c’est un niveau au-dessus que je n’aime pas du tout ! Cette extrait est si intense que toi aussi, tu peux ressentir du plaisir ou une envie de faire la même chose !

Avril : pas de sexe pour Mia

 

Mia a une nouvelle mission : être la petite amie du plus célèbre Baseballeur. Faire semblant devrait être facile pour elle. Néanmoins, le gars en question est un peu trop « sauvage » à son goût ! Elle va le recaler et le remettre dans le droit chemin. Au fil des jours de son travail en tant qu’escorting girl, elle va s’apercevoir qu’un jeu amoureux se cache derrière les yeux de deux protagonistes ! Ai-je le droit de te le dire ? Juste que le Baseballeur a des sentiments pour une personne très proche qui fait partie de son entourage professionnelle. Cependant, tous les deux n’arrivent pas à se le dire. Alors Mia va tout faire pour l’entremetteuse. Comme toujours, elle trouvera la solution au problème. Cependant, la mission risque d’être minée et périlleuse ! 

 

Il y a eu deux passages très détaillés me mettant mal à l’aise. Exemple : la scène où Mia voit à nouveau son Frenchie, du mois de février, à Seattle ! Deux doigts dans le c** et c’est parti pour du 50 nuances de grey ou du beatches mais sans le fouet.

J’ai hâte de lire la suite et j’espère ne pas être déçue. Pauvre Mia, il lui reste tellement d’argent à rembourser !

Edith Bee

Si tu veux t’abonner à mon compte instagram : Jason et Harry.

Author: Jason

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.