Mégalodon le plus grand requin n’ayant jamais existé ?

Salut lecteur/lectrice, comment vas-tu ? Ce soir je vais te parler du film Mégalodon qui est sorti l’année dernière. « Mégalodon » le plus grand requin n’ayant jamais existé ? Un peu d’histoire avant de commencer la critique, tu veux bien ?!

Un mythe ou réel ?

Tu peux croire que le Mégalodon fut un mythe et pourtant il a bien existé il y a des millions d’années. Des fossiles ont été retrouvés au bas fond des océans. 20 mètres de long à son maximum, il faisait de toi une seule bouchée tellement sa gueule était immense. Il pesait environ entre 40 et 60 tonnes, une dent pesait 500 grammes environ; une telle force qui dépassait la morsure d’un tyrannosaure rex. Il ne fallait pas que tu le rencontres dans les profondeurs ou à la surface de la mer. Il mangeait près de 1200 tonnes par jour de baleines, de requins et autres ! Aujourd’hui il ne pourrait vivre que trois mois et encore je suis gentille.

Bande annonce Mégalodon, 2018

De son vrai titre « En eaux troubles », un film de John Turteltaub; ce film a fait beaucoup parlé de lui en bien comme en mal. Effectivement, lorsque tu regardes la bande-annonce, tu ne t’attends plus à un film documentaire sur le Mégalodon, mais bien une séance de cinéma où tu trouveras un duel entre le plus grand requin du monde et Statham. Comme si un humain pouvait donner un seul coup de poing à ce genre d’animal sans se faire mal. Ah si, il y en a un pouvant le faire. Malheureusement, tu le trouveras sur la planète Crypton : Superman. Quoique je ne sais pas trop si cette planète existe réellement ou si c’est mon imagination qui me joue des tours.

Les bonnes 45 minutes du film

Ce qui est très intéressant dans ce film, ce sont seulement les 45 premières minutes du film qui te font découvrir le bas-fond de l’océan et l’océan en lui-même. Le film se passe dans la noirceur de l’océan te donnant l’éventualité d’imaginer ce monde sous l’eau ayant l’air effrayant et spectaculaire à la fois.

Tu découvriras le lieu de la station des recherches sous-marine ainsi les espèces qui se sont éteintes petit à petit de notre ancien monde. Ce que j’aime dans ces scènes, c’est le jeu des couleurs qui me font plonger dans le film 20 000 lieux sous les mers ou encore aux aventures de Jules Verne. Tu as vraiment l’impression d’être dans un film fantastique où règnent des milliers animaux marins : Avatar en sous-marin 😀

Les petits sous-marins jaunes que les scientifiques pilotent me font penser au vaisseau d’Anakin dans « L’attaque des clones » (un film que j’adore); un peu d’inspiration par ci par là pourquoi pas ! Au niveau de l’image et du design de ce film, il y en a bien pour nous plonger dans un film autre que seulement sur les requins comme « Peur bleue » ou « Shark attack ».

Un personnage hilarant mais assumé

Statham sorti de son registre de cascadeur ambulant, de kungfu panda :D… Dans ce film, il subit un traumatisme dès le début du film attaqué par un mégalodon mais personne ne veut le croire. Banni en Thaïlande, il essaye de faire au mieux pour s’en sortir avec une vodka à la main. Il ne veut plus entendre parler de cette histoire, ne veut plus travailler en tant que scientifique… Jusqu’à qu’il soit appelé par une femme croyant à son histoire. A ce moment du film, tu bascules dans un navet où baston et scènes hilarantes prennent le pouvoir. WHAT THE FUCK ?! Tu le vois s’attacher à une corde et plonger dans la mer pour attirer le gros méchant loup de Mégalodon qui fait 20 fois sa taille. Que va-t-il faire ? Lui mettre une patate dans la gueule. Pauvre chéri, tu te feras gober dans la seconde suivante.

Des scènes un peu stupide sur les bords

Je tiens à te prévenir que je suis allée le voir pour rire, pour me détendre. Je savais à quoi m’attendre dès que j’ai visionné la bande-annonce de ce film – où tu vois tout. Cependant, beaucoup de clichés se tiennent dans ce film qui devient, en fait, très prévisibles et ça, je trouve que c’est dommage. Le scripte n’est pas très bien recherché. Les répliques sont assez niaises mais c’est assumé donc je plonge dans le bain avec eux.

Une scène que j’adore tout particulièrement est celle où le cadavre d’une baleine est retrouvé à la surface de l’océan. Un bel appât pour attirer ce gros animal mangeur de chair fraîche. L’acteur jouant le chef des scientifiques est Rainn Wilson. Celui se retrouve accroché au cadavre de la baleine. Il se fait une grosse frayeur en voyant le mégalodon s’approcher de la carcasse de celle-ci. Une petite frayeur ? Non, celui-ci a manqué son coup et nous laisse un petit suspens de rien du tout avant d’être avalé tout cru.

La plage

Il ne fallait pas manquer cette scène qui était tant attendue : la plage. Tu me diras que dans tous les films de requins – à part Peur bleue – tu as une scène de plage où des gens se font attaquer comme par magie. Même dans le film Piranhas 3D, tu as cette scène : une femme coupée en deux. Dans ce film, tu te retrouves sur les bords des côtes asiatiques où des milliers de chinois prennent du bon temps par un soleil radieux. La plage est bondée, un enfant rentre en scène avec une glace à l’eau en bouche. Le bruit des gens hurlant, le bruit des bulles en plastique glissant sur l’eau, l’euphorie de tout le monde amènent le mégalodon a y faire un tour pour se nourrir. Un bon gros festin rien que pour lui !

En une minute, la panique ne se fait pas attendre. Le mot « shark » est lancé ! Affolés, tout le monde nage vers le bord de la plage, monte sur les socles en bois – des radeaux – pour ne pas risquer de se faire avaler; aider par ceux se trouvant dessus. L’enfant avec sa glace appelle sa mère étant sur le sable, inquiète elle l’appelle également. Puis un silence avant l’attaque tant attendue. Les nageurs se dispersent de long en large et en travers. Les sauveteurs en prennent sur leur jet-ski. Et là, un petit groupe de personnes ne bougeant pas – y compris l’enfant avec sa glace – se fait une peur bleue. Je trouve cette scène hilarante, de mauvais goût; comme si les personnes attendaient leur mort 😀 Je te laisse juger par toi-même et me dire ce que tu en as pensé.

Une fin pourrie

Je me suis demandé comment cela pouvait se terminer : en queue de bouteille ? Le mégalodon gagne et on en parle plus. Non c’est bien trop bête comme situation pour une fin à sensations fortes 😀 Statham ne doit pas être dévoré car c’est lui le héros, entre autre. Il faut trouver plus fin comme final. Un duel entre le requin et Statham peut être pas mal, qu’en dis-tu ? Je te laisse aller la regarder avec le lien par ici : la fin.

Ma note : pour un divertissement je mettrai un 8/10, pour la construction du film je mettrai un 4/10 car beaucoup de clichés, passez instructif, hésitation sur les choix des scènes, pas tip top. Pour les 45 minutes de films, ma note est plus sympathique : 7/10 car je me suis bien amusée.

Les derniers articles que tu aurais pus lire :

Jurassic Park 2

Jurassic World

 

 

 

Author: Jason

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.